Accueil ::> Projets pédagogiques ::> Sorties scolaires ::> Prix Bayeux des Reporters de Guerre : semaine intense pour les élèves de 2e (...)

Prix Bayeux des Reporters de Guerre : semaine intense pour les élèves de 2e année

vendredi 18 octobre 2019, par Fanny Rihouey.

Du 7 au 11 octobre, les élèves de 2e année ont vécu au rythme du Prix Bayeux des reporters de guerre.
Lundi, ils ont voté pour le Prix Région Normandie des lycéens et des apprentis aux Archives Départementales. Ils ont eu la chance de rencontrer le photoreporter, Guillaume Binet : certains élèves, particulièrement intéressés, sont même restés à la fin pour un entretien « privé ».
Mardi soir, ils sont allés voir « Les hirondelles de Kaboul » au Cinemoviking, film d’animation sur la vie des civils en Afghanistan en 1998, qui les a beaucoup touchés.
Le point d’orgue de la semaine a sans doute été la journée de jeudi passée à Bayeux : les élèves ont découvert plusieurs expositions de photos dont une sur les 30 ans de Tienanmen en Chine, ou une autre sur l’Afghanistan, faisant écho au film vu le vendredi. Ils ont été émus par le Mémorial des Reporters, car c’était « comme si ils entraient dans un cimetière de journalistes ». Le midi, ils ont déjeuné au lycée Chartier avant de se rendre au Pavillon du Prix Bayeux pour les rencontres Ouest-France-HCR. Ils ont écouté des réfugiés syriens parler de leur parcours et ont eu le plaisir d’assister au concert du groupe de rappeurs The Refugees of Rap. Enfin, le vendredi, ils ont reçu au lycée l’association France Terre d’Asile accompagnée d’un jeune syrien, qui leur en a appris davantage sur le conflit en Syrie et le statut de réfugié. Contrairement aux idées reçues, ils ont découvert que les pays qui accueillaient le plus de réfugiés étaient la Turquie et le Pakistan par exemple, et non pas des pays européens.
Propos d’élèves :
« Le repas au lycée Chartier était vraiment très bon. Il y avait une opération anti-gaspillage très intéressante ».
« Le reporter, Guillaume Binet, nous a conseillé de croiser plusieurs sources d’informations pour être le mieux informé possible et ne pas prendre pour argent comptant tout ce qu’on lit sur Internet. »
Martial : « C’était une semaine vraiment enrichissante. On a appris beaucoup de choses, les difficultés qui existent dans le monde, des choses qui nous sont cachées... ou dont on n’entendait pas parler. »
« On a compris que l’intégration n’était pas toujours facile ».
« Ce qu’on a préféré… le concert de The Refugees of Rap, après l’échange avec les réfugiés !!! Le rap a réussi à nous faire passer un message : « Quoiqu’il arrive, il ne faut pas lâcher ses rêves ! » Le chanteur nous a filmé pour montrer aux Syriens que les jeunes normands les soutiennent. C’était un moment très fort ! »
« On a adoré la chanson Voyage : « J’entends le chant des balles et le cri des sirènes. Ma mère est dans mes bras, mon père est au cimetière ... » . »
« Ce qui nous a particulièrement touché : un réfugié sur deux est un enfant. »

info portfolio